· 

Infirmières oubliées - patients en détresse

L'UPGCS appelle à soutenir le mouvement des infirmières oubliées !

Depuis 10 ans, leurs conditions de travail se dégradent car les hôpitaux sont asphyxiés avec les plans d'économie. Les mesures du plan Santé vont aggraver cette situation déjà explosive.

Pour la population, transformer 600 « petits » Hôpitaux en hôpitaux de proximité (gériatrie, rééducation, imagerie, biologie ou télémédecine) signifie la fermeture de leurs services médicaux, des urgences et des maternités donc aggraver le désert médical ! » »

Pour les patients, crises sanitaires qui s'enlisent, déni des liens de causalité entre médicaments et effets ressentis, manque d'information ou manipulation de l'information, dérive d'un système sanitaire qui tend vers l'abandon du service public donc d'une médecine à deux vitesses, sanctions des soignants qui osent dénoncer ces manquements à l'éthique médicale …

Tant de motivations pour être le 20 novembre à 14 heures devant les préfectures de Lille, Amiens, Le Havre-Rouen,Orléans, Rennes, Nantes, Montargis, Limoges, Metz-Nancy, Dijon, Clermont-Ferrand, Lyon, Limoges, Bordeaux, Toulouse, Montpellier, Marseille, Nice, Bastia, Ajaccio, Point à Pitre, Fort de France !

A Paris rassemblement devant le ministère de la Santé !

Code de rassemblement : Blouses blanches et pancartes !

 

Venez défendre vos soignants, venez défendre votre système de santé !!!