Information · 15. mai 2020
Malgré une période peu propice aux changements de traitement en raison de la présence du Covid-19, des difficultés à consulter les spécialistes en cette période compliquée qui a augmenté les délais d'attente, malgré les alertes UPGCS sur ces différentes constantes, la direction Générale de la Santé et le laboratoire Merck nous confirment que septembre reste la date butoir de mise à disposition de la formule au lactose Euthyrox. Il est donc prudent pour les malades de préparer leur switch.

Information · 10. mai 2020
Sirops contre la toux, l’ANSM appelle à ne pas prescrire de pholcodine en période d’épidémie par COVID-19. Depuis 2009, la pholcodine, principe actif contenu dans les sirops contre la toux fait l’objet de discussions sur son potentiel risque d’allergie croisée avec des agents myorelaxants de type curare, notamment des chocs anaphylactiques.

Information · 10. mai 2020
Les médias parlent de la fin de "vie sous cloche", de libération, les réseaux de liberté retrouvée ... Tellement d'espérances ont été liées à cette date du 11 mai, de liberté retrouvée, que dès son évocation lors de l'allocution d'Emmanuel Macron, on a assisté à un relâchement des comportements qui a abouti dans certaines régions à une hausse des hospitalisations ! Erreur manifeste de communication dans le choix de la terminologie de "déconfinement": le 11 mai ce n'est pas la liberté retrouvée

Information · 02. mai 2020
Certains pays ont émis l'idée de délivrer des documents attestant l'immunité des personnes sur la base de tests sérologiques révélant la présence d'anticorps dans le sang, soit " passeports immunitaires". Si ceux-ci pourraient effectivement permettre de reprendre les activités économiques, on peut se poser la question de sa faisabilité. En effet, "il n'y a aucune preuve que les personnes qui se sont remises du Covid-19 et qui ont des anticorps soient prémunies contre une seconde infection" OMS

Information · 01. mai 2020
Lundi 27 avril, à peine l'autorisation de vente des masques par la grande distribution était elle publiée que des grandes enseignes les mettaient en rayon, preuve de commandes anticipées et mises en réserves dans les magasins dans l'attente de ce feu vert ! Honteux, alors que pendant cette période de spéculation sur des bénéfices attendus, nos soignants médecins et infirmiers(ières) étaient en danger ou ont payer de leur vie pour assurer les soins des malades infectés.

Information · 29. avril 2020
Chaque jour nous apporte son lot d'informations ... anxiogènes ! Est-il possible d'avoir un regard plus positif afin d'affronter plus sereinement cette crise sanitaire ? Heureusement c'est possible grâce aux dessinateurs qui croquent avec talent et un humour satirique l'actualité pour nous aider à la surmonter. Rencontre UPGCS avec l'un d'entre eux : Xavier Delucq qui nous a fait l'honneur de nous confier quelques uns des ses dessins. Nous l'en remercions.

Evènements · 27. avril 2020
Fin janvier premiers cas de Covid 19 en France, fin avril aucun médicament n'a reçu d'autorisation de délivrance pour cette affection à ce jour et nos médecins n'ont pas le droit de prescrire hors AMM, ce qui revient à traiter uniquement par Doliprane, l'un des virus les plus graves de mémoire collective. Les usagers de santé réclament des traitements, les médecins revendiquent leur droit à prescrire, le Conseil Scientifique répond protocole de validation, le nombre de morts augmente ! Tic tac

22. avril 2020
L'épidémie de Covid 19 a suspendu nombre d'actions et en particulier celles qui concernent les maladies thyroïdiennes. Le confinement se prolonge, mettant un arrêt aux réunions prévues et mobilisant les forces vives de la DGS. Mais pendant ce temps, le compte à rebours tourne toujours pour la mise à disposition de l'Euthyrox au lactose. L'UPGCS a donc décidé d'interpeller les autorités et le laboratoire Merck à ce sujet.

21. avril 2020
L'épidémie de Covid-19 à laquelle nous sommes confrontés, ne doit nullement nous amener à négliger nos maladies chroniques qui pourraient se dégrader faute de surveillance adéquate. De même par peur de la contagion, beaucoup hésitent à consulter leurs médecins ou à appeler le 15, lors de le survenue de symptômes d’infarctus ou d' AVC, ce qui conduit à des situations dramatiques où les délais d'intervention médicale sont largement dépassés. La HAS met en garde !

Information · 18. avril 2020
Le 13 avril, le Président de la République s'exprimait sur une sortie de confinement possible le 11 mai 2020, mais avec restrictions imposées à 18 millions de français. Il rejoignait en cela les décisions du Conseil scientifique français et les prises de positions européennes sur ce sujet. De manière moins solennelle, il est revenu le 17 avril sur ses paroles, reconnaissant leur aspect discriminant. Effectivement, nous ne pourrions accepter une atteinte aux droits du citoyen.

Afficher plus