· 

Lyon : 4113 victimes du Levothyrox Nouvelle formule contre le laboratoire Merck

Ce lundi 3 décembre, aura lieu l'une des plus grosses actions portées cette année par les victimes de la Nouvelle Formule Levothyrox. Ils seront 4113 plaignants défendus par Maître Christophe Leguevaques au Tribunal civil de Lyon. 

Le nombre élevé de plaignants a contraint le Tribunal à se décentraliser pour accueillir tous les participants.C'est donc dans la salle Double Mixte 19 Avenue Gaston Berger 69100 Villeurbanne  que se tiendra l'audience. Il est prudent d'arriver vers 8h30 pour pouvoir y assister. 

 

 Dans cette procédure, les plaignants demandent l'indemnisation sur les seuls dommages non-corporels, c'est à dire qu'ils attaquent Merck Sérono et Merck Santé dans le défaut de respect de leur obligation d'information, dans leur absence de respect du devoir de vigilance à l'égard de personnes qui ne disposaient entre mars 2017 et octobre 2017 d'autres alternatives pour faire face aux effets secondaires générés par la Nouvelle Formule. 

 

De même qu'à Toulouse, les avocats de ce laboratoire avaient assigné l'ANSM pour se dégager de leur responsabilité concernant le changement de la formulation, dans leurs conclusions de mai 2018, Merck Serono et Merck Santé tenetent de s'extraire de toute responsabilité en créant le doute. 

 

Ils créent la confusion entre la lisibilité de la notice et la qualité de la formule. On notera que la liste des effets indésirables était largement incomplète, notamment l'alopécie n'y figure pas ! Nous ajouterons qu'aucun des malades thyroïdiens ne s'attendaient à des effets perdurant 18 mois plus tard, et encore moins pour certains à se retrouver dans un état d'invalidité inacceptable ! 

 

Merck tente aussi de faire supporter aux deux grandes associations de malades thyroïdiens la responsabilité de la mise en place du nouveau médicament. 

Or, chacune d'elles certifie n'avoir été informée que par une conversation très brève mentionnant un changement anodin d'excipient dans l'intérêt des malades à l'automne 2016, puis par un mail publié sur l'ANSM le 23 février 2017, avec demande de remarques à renvoyer pour le 27 février avec arrivée de cette formule en pharmacie le 30 mars ! 

 Un scénario beaucoup trop précipité pour être validé pour sa transparence ! 

 

Merck met aussi en avant la responsabilité des médecins et des pharmaciens afin de se dégager de la sienne ! 

C'est d'ailleurs la mise en garde que l'Union avait adressée à l'Ordre des médecins et des pharmaciens dans sa lettre de juin 2018, après avoir entendu Madame Claire Amprou, directrice adjointe de la DGS, pendant la réunion du 31 mai impliquer moultes fois la responsabilité du manque d'information et de suivi à ces deux corporations de santé. 

Leur absence de réponse leur sera nécessairement préjudiciable ! 

 

Christophe Léguevaques s'appuie sur le nombre de signalements du dernier rapport de pharmacovigilance où il apparaît que le nombre de signalements dépasse les 30 000, chiffre en soi très important puisqu'il représente à lui seul un tiers des déclarations enregistrées  par ce site pour l'année 2017. 

 

Mais selon les recherches de l'Upgcs, on sait maintenant que ce n'est que la partie visible d'un iceberg puisque selon le professeur Romain Ghérardi il existe entre 94 voire 98/100 de non remontées dans le cas de crises sanitaires telles que celle du levothyrox. On pourrait en conclure qu'il s'agirait de 2 000 000 d'effets indésirables qui devraient être pris en compte, ce qui se coïncide totalement avec le nombre de switchs enregistrés selon l'observation des statistiques de la Sécurité sociale ! 

Dans ses conclusions l'avocat des victimes fera référence à de  nombreux témoignages scientifiques pour le retour à l'ancienne formule tels ceux du chimiste Jacques Puech, du chimiste Pierre Vitte ! 

On admirera le courage de l'avocat de dénoncer lors de sa plaidoirie les conflits d'intérêts jusqu'à la collusion d'intérêts, osant même parler des rétributions perçues par d'éminents professeurs et endocrinologues tels André Grimaldi, Philippe Bouchard, Jean-Louis Wemeau et Jean François Bergmann qui aurait perçu 62471 euros par le laboratoire Merck ! On comprend mieux son argumentation soutenue de Nocebo !!! 

 

Il s'appuie également sur la reconnaissance du taux de stabilité 95/105 du Novothyrox (USA)  fabriqué par Merck et Genpharm en Allemagne sur le même site que l'ancienne formule afin de contredire l'argumentation selon laquelle l'instabilité de l'ancienne formulation aurait contraint à cette modification. 

 

Enfin, il reviendra sur l'aberration que constitue l'association de la levothyroxine sodique et de l'acide citrique en s'appuyant sur des travaux scientifiques  reconnus .

C'est donc un moment majeur pour les victimes que cette action du 3 décembre au Tribunal de Lyon ! Non seulement pour les 4115 plaignants mais pour tous les malades thyroïdiens touchés par les effets secondaires de cette nouvelle formulation du levothyrox ! 

Temps majeur que ce début décembre puisque dès le lendemain, Vivre sans Thyroïde assignera Merck en référé devant le Tribunal de Grande Instance de Lyon. 

Une nouvelle fois Maître Leguevaques, avocat de cette association, se retrouvera avec Madame Beate Bartès devant le Tribunal pour réclamer transparence et traçabilité concernant la fabrication Levothyrox et une expertise réalisée par un laboratoire  indépendant de l'ANSM ! 

Il nous faudra donc attendre 2019 pour espérer que la balance de la justice penche à Lyon comme cela l'a été à Toulouse en faveur des victimes de cette crise sanitaire ! 

Il est temps d'avancer au moment où chaque jour, l'actualité révèle un nouveau scandale sanitaire dénonçant un système sanitaire trop favorable aux lobbies plutôt qu'aux patients et les limites de l'ANMS créée après le scandale du Médiator et qui est loin de remplir son rôle auprès des patients ! 

 

Annie Notelet 

Écrire commentaire

Commentaires: 28
  • #1

    Uzan Fabrice (samedi, 01 décembre 2018 12:58)

    J ai eu tous les effets indésirables ou presque fatigue perte de cheveux vertiges maux de ventre.....

  • #2

    Valny Nicole nous (samedi, 01 décembre 2018 13:00)

    Cette nouvelle formule nous a amené plus de mal que de bien les douleurs musculaires les crises d’arthrite l’insomnie la dépression fatigue nous ne pouvons plus rester comme ça merci. A quand le retour de l’ancienne formule.

  • #3

    chaussade danielle (samedi, 01 décembre 2018 13:30)

    j'ai eu les effets indésirables , fatigue perte de cheveux vertiges maux de tète maux de ventre l'insomnie douleurs musculaires, avant jamais de soucies,retour a l'ancienne formule merci

  • #4

    Besson Hervé (samedi, 01 décembre 2018 13:38)

    Une semaine après la prise de ce médicament (début avril) les effets indésirables sont arrivés en chaîne, crampes, céphalées, douleurs musculaires, tendinites bras droit, fourmillements bras, insomnies, sensation de brûlures des os, douleurs au ventre, crises de coliques néphrétiques, déprime par douleurs ..... un calvaire depuis mars 2017, je commence juste à voir le jour (si je peux dire comme ça) après une reprise du médicament au lactose en fin avril 2018. J’apprécie cette article et me redonne confiance aussi. Merci

  • #5

    MONNA (samedi, 01 décembre 2018 13:46)

    Depuis plus de 18 mois nous sommes toutes et tous malades de cette nouvelle formulation. Pour ma part j'ai fais 1mois et demi d'hôpital ce été . Tous les docteurs vus disent en partie que c'est le Lévothyrox et les métaux
    lourds comme le mercure; Mais le gouvernement s'en fiche bien . J'habite en Aveyron et nous avons un bloog, mais les personnes n'osent même pas faire la déclaration d'effets indésirables alors.....Quand à moi personnellement je vais passer à la vitesse supérieure. Il est temps que Merck PAYE et très cher . Tout cela pour l'ARGENT

  • #6

    Marie Noelle Dessandier (samedi, 01 décembre 2018 14:47)

    J ai beaucoup de soucis depuis le nouveau levothyrox, problèmes digestifs insomnies dépression douleurs partout, fatigue chronique, le problème c est que je dois vivre avec alors que j ai une pathologie qui nécessite un dosage précis depuis la nouvelle formule j alterne hypo hyper, j ai l impression de devenir dingue et surtout c est carrément l omerta vis à vis du corps médical, j espère que vos requêtes aboutiront pour que nous retrouvions une vie normale

  • #7

    clain marie josée (samedi, 01 décembre 2018 16:50)

    tous les effets secondaires des autres patients à quand l'ancien Levothyrox

  • #8

    Jamard Isabelle (samedi, 01 décembre 2018 17:29)

    J’ai été en arrêt de travail durant un mois à cause de vertiges m’empêchant de me lever. Le médecin traitant m’a prescrit des medicaments. Puis ensuite des intraveineuses sans aucun résultat positif. J’ai été dirigé vers un ORL afin de passer des examens. Rien n’a été trouvé. La dernière solution était de passer une IRM.
    Tout cela s’est passé juste avant que l’on ne parle du changement de formule du Levothyrox dans les médias.

  • #9

    jacqmart.beatrice (samedi, 01 décembre 2018)

    comme beaucoup , j'ai ressenti des effets secondaires indésirables mais ce qui m'a poussé à agir c'est d'une part le fait de ne pas être seule dans ce cas ( merci à Annie Duperey) mais aussi de voir la légèreté et la decontraction avec laquelle mme buzyn a traité les malades qui se plaignaient , j'ai aussi déposé plainte à la gendarmerie , j'attends

  • #10

    FLOQUET ELISABETH (samedi, 01 décembre 2018 20:58)

    Comme beaucoup d'autres, beaucoup d'effets secondaires, très malade pendant un an...je pensais qu'en France nous étions protégés et bien soignés....
    Je suis allée en Italie pour retrouver l'ancienne formule qui me convient parfaitement et grâce à laquelle je ne me considère pas comme malade....Je suis en sursis pour 2 ans...et après...

  • #11

    Marie Milcent (dimanche, 02 décembre 2018 08:46)

    Quoique vous fassiez.. AF... NF... Votre corps est polué... A chacun de le comprendre et dy remédier...
    Avoir un panel de médicaments :
    Lévothyrox AF
    Lévothyrox NF
    L-Thiroxin Henning
    Euthyrox
    Eutirox
    Tcaps
    pour avoir le choix de traitement... Juste pour mieux nous berner...
    Il me semblait que c'était le médecin qui tranchait pour le meilleur traitement et non le patient...
    En attendant le temps passe et les dégâts laminent notre corps...

  • #12

    Christine Bagland (dimanche, 02 décembre 2018 09:44)

    Après avoir arrêté le Levo NF, beaucoup d'effets secondaires ont disparus au bout de 2 mois, les analyses sanguines sont redevenues normales ...mais comme pour beaucoup, une fragilité - digestive notamment - persiste. La vérité doit absolument éclater. Le mépris auquel nous faisons face est inacceptable, ainsi que la trahison des corps médical et politique dans cette crise sanitaire qui ne dit pas son nom. Le sentiment que nous allons payer cher la prise de ce médicament sur le long terme, chacun d'entre nous.

  • #13

    Cosnefroy Claudine (dimanche, 02 décembre 2018 10:31)

    Après 18 mois du nouveau levotyrox..tous les effets indésirables et surtout les palpitations j ai changé..au bout de 3j de l tyroxine tout va bien.

  • #14

    Bourotte Ginette (dimanche, 02 décembre 2018)

    Bonjour pour moi pareil perte de cheveux fatigue intense prise de poids vision trouble depuis sue je suis passer à la l thyroxine tout va bien

  • #15

    David Micheline (dimanche, 02 décembre 2018 10:33)

    D'énormes problèmes comme beaucoup et malgré 3 changements de formules et un changement de dosage les difficultés sont toujours présentes au quotidien....

  • #16

    Cmp (dimanche, 02 décembre 2018 11:37)

    Au bout 10 mois de nouvelle formule j étais un zombi ! Une fatigue XXL des douleurs au point de ne plus pouvoir marcher Et cette peur de pouvoir mourir à n importe quel moment Aujourd’hui je suis sous Euthyrox depuis décembre 2018 je vais mieux mais je ne vais pas bien La marche reste douloureuse Je m essouffle très rapidement J ai des fourmillements dans les mains les bras les jambes Je n ai perdu aucun des kilos pris Je suis toujours fatiguée ce qui rend ma vie sociale difficile Je me sens comme une petite vieille j ai l impression d avoir cent ans !!! Je désespère de retrouver ma santé d avant le traitement nouvelle formule Aujourd’hui j ai l impression d avoir été empoisonné ☠️

  • #17

    Mayzaud Marie (dimanche, 02 décembre 2018 12:07)

    Il y aura un avant et un après dans la vie de chaque malade qui aura eu à subir les effets néfastes du changement de formule tant sur le plan physique que psychologique...la confiance sera difficile et aussi longue à rétablir que l'ont été les problèmes de santé divers inhérents à ce changement,la façon dont tout cela à été géré laissera des traces pour les uns,ou des séquelles pour les autres, indélébiles qui exigent et méritent réparation,tant le préjudice est grand...

  • #18

    Balenghien (dimanche, 02 décembre 2018 13:40)

    Jai toujours des effets indésirables je guéri toujours pas c'est long
    Tout en étant sous L-Theroxine Hénin

  • #19

    Geraldine (dimanche, 02 décembre 2018 14:25)

    Depuis avril 2017 je survie . Meme NL arreté en octobre 2017 certains signes restent et c est difficile chaque jour . Je fais parti des +de 4000 plaignants pour demain , pas presente parce que trop loin mais mes pensées seront là bas . Merci a nos avocats

  • #20

    Marie HAMDAOUI (dimanche, 02 décembre 2018 20:30)

    Espérons une justice formidable contre une duperie fort minable !

  • #21

    savel nicole (lundi, 03 décembre 2018 00:39)

    Opérée depuis 20 ans suite à un kyste dans un lobe thyroidien,je n'ai jamais eu de probléme jusqu'à ces jours. je suis maintenant en hypothyroidie et malgré l'augmentation de lévothyrox je me sens très mal, palpitation fatigue extrème trop de tension ;qu'est ce que les laboratoire veulent faire? NOUS TUER,

  • #22

    Cottin Elisabeth (lundi, 03 décembre 2018 13:14)

    Depuis ce nouveau lévothyrox, je me sens très fatiguée et tout ce que j’entreprends me demande beaucoup plus d’efforts

  • #23

    Lagache veronique (lundi, 03 décembre 2018 19:26)

    Ma vie a changé. Je ne suis plus la même personne.moi qui n.avait aucun autre médicament,Me voilà avec des cachets pour les vertiges,l.insomnie,l.estomac sans compter la perte de cheveux et les douleurs musculaires ...bref..on nous prend pour des malades imaginaires c .est inconcevable

  • #24

    Béatrice (lundi, 03 décembre 2018 20:40)

    Et comment sont comptabilisés ceux qui, comme moi, s’approvisionnent depuis plus d´un an dans un pays frontalier? Sont ils considérés par la sécu comme guéris? Nous sommes très nombreux a n’avoir pas switché et à nous être constitué un stock s’ancienne Formule en Italie, Espagne ou autre. Que ferons nous quand ce stock sera épuisé?

  • #25

    Monique charriere (mardi, 04 décembre 2018 10:35)

    Depuis que j ai pris la nouvelle formule le 28 avril 2017...2 à 3 semaines après nombreux problèmes... Malgré l arrêt fin juin 2017 tjrs des tremblements .. Encore aujourd'hui examens suite à ce poisson merci Merck d avoir caché nos Vie pour le Fric

  • #26

    rigotti francoise (mardi, 04 décembre 2018 11:15)

    j'ai eu ces effets secondaire perte de cheveux douleurs musculaires gros vertige tres grosse fatigue demande l'ancienne formule merci

  • #27

    Bonanno Aline (mercredi, 05 décembre 2018 15:22)

    La plaisoirie de Maitre Leguevaques est précise celle de Merck pour l'avoir entendue a été abjecte pour nos, l'avocat a fait son job maintenant à la justice de faire le sien!

  • #28

    Lépinoy Véronique (jeudi, 06 décembre 2018 21:37)

    Depuis juin 2017, j’ai eu tous les symptômes, j’ai cru que j’avais un cancer, déprimée, perte totale des mes cheveux, insomnie, migraines insoutenable, douleurs musculaires, j’avais l’impression de devenir folle, car personne ne me venait en aide, jusqu’à ce que j’entende les médias parler de cette NF du Levothyrox, j’ai dépensé une fortune en Suisse, jusqu’à ce que j’entende Annie Duperet parler du Tirosin que j’achete dans une pharmacie à Genève bien évidemment non remboursé et depuis je vais mieux sauf ma vision qui n’est pas redevenue normale. Je suis outrée du comportement Médicale en France. Dès le début en septembre j’ai porté plainte contre Merck, tout mon dossier complet est chez mon avocat à Toulouse. Maintenant j’attends la suite !