· 

Euthyrox, une pénurie orchestrée par les plateformes fournisseurs de produits pharmaceutiques qui plonge à nouveau les malades dans une crise sanitaire !

Chaque jour, sur les réseaux sociaux, chaque jour par mails, des malades alertent sur l’incapacité à se procurer leur traitement vital "Euthyrox". 

 

Pourtant, le laboratoire Merck que l'UPGCS avait contacté en septembre, nous avait promis une mise à disposition de cette formule au lactose jusqu'à fin 2019. 

 

Grégory Emery, conseiller personnel d'Agnès Buzyn nous laissait même entrevoir une possibilité de glissement jusqu'à début 2020. 

 

Malheureusement, les plateformes fournisseurs de produits pharmaceutiques, informés de cette disparition programmée, ont décidé de ne plus commander l'Euthyrox ! 

 

C'est de nouveau une crise sanitaire pour ceux qui sont encore sous ce traitement vital au lactose.

 

Beaucoup de ces usagers sont des malades ayant tenté une migration vers une des alternatives mises à disposition depuis l'automne 2017, mais dont l'état de santé et les nombreux effets secondaires subis et que leurs médecins voire leurs endocrinologues ont ramenés vers cette formulation qui si elle n'est pas parfaite, reste cependant la seule à permettre actuellement un équilibre thyroïdien optimal. 

 

Nous ne pouvons tolérer cette situation avant même la mise en place de la Commission d'encadrement promise le 2 juillet lors du Comité de suivi Levothyrox et surtout avant un travail d'analyse en profondeur sur les effets secondaires subis par les malades. 

Une alerte lancée auprès du Ministère, du laboratoire Merck et du conseil de l'Ordre des pharmaciens par l'UPGCS

Dès le 26 septembre, notre association a lancé une alerte vers le Ministère, vers le laboratoire et vers le Conseil de l'Ordre des pharmaciens sur une situation inacceptable ! 

 

N'ayant pas reçu de réponse depuis, nous réitérons cette demande de façon plus soutenue avec mail d'information aux deux autres associations de malades thyroïdiens VST et AFMT, afin de les inviter à agir de leurs côtés. 

 

Nous invitons les malades qui ne peuvent se procurer leur traitement à insister auprès de leur pharmacien, à se faire délivrer des attestations de non-délivrance et à nous les envoyer sur : upgcs.direction@gmail.com. 

 

Nous nous engageons à les faire remonter au Ministère et au laboratoire Merck ! 

 

Les malades ne sont ni des cobayes, ni des otages ! 

Courrier envoyé ce jour

  A l’attention de Jérôme Salomon, Directeur Général de la Santé,

de Valérie Leto, Directrice Responsable des Laboratoires Merck,

du Conseil de l’Ordre des Pharmaciens,

 

 

Par mail du 26 septembre, je vous alertais sur la disparition de l’Euthyrox dans de nombreuses officines sur l’ensemble du territoire français. Seul le Conseil de l’Ordre des pharmaciens m’a répondu, avec la promesse de voir d’où venait ce souci.

 

Nous sommes étonnés de n’avoir pas eu plus de renseignements ni de réaction de chacune des parties alertées.

 

Chaque jour, des malades sous Euthyrox et maintenant des pharmaciens nous contactent sur l’incapacité d’obtenir cette formule de Levothyroxine.

 

Nous avons eu la confirmation d’une mise à disposition de celle-ci jusqu’à fin 2019 par le Laboratoire dans les mêmes quantités que celles délivrées depuis plusieurs mois. Il semblerait donc qu’il s’agit de la responsabilité des plateformes fournisseurs de ne plus commander un médicament appelé à disparaître. C’est d’ailleurs, la réponse faite aux malades, de switcher dès à présent. C’est inadmissible !

 

Il a été convenu de mettre en place une commission de réflexion en vue de l’encadrement des usagers qui utilisent encore l’Euthyrox. Une date avait été proposée en juillet, nous sommes presque mi-octobre et rien n’est prévu.

 

Rien ne sera fait dans des conditions optimales d’ici fin décembre, sauf à créer une nouvelle crise d’ampleur comme en 2017.

 

Beaucoup des utilisateurs de cette formule au lactose sont des personnes qui ont tenté une ou plusieurs alternatives pour revenir vers celle-ci, souvent sous conseil médical.  Cela pose le problème de fonds de la prise en charge médicale, sujet que l’UPGCS souhaite mettre en place avec l’ensemble des acteurs du comité de suivi, puisque absolument négligé depuis deux ans malgré nos demandes. Nous avons à ce sujet d’importantes constatations scientifiques à présenter.

 

C’est pourquoi nous demandons fermement pour les malades :

  • Une mise à disposition de l’Euthyrox dans toutes les officines et un rappel officiel vers les plateformes fournisseurs
  • Une date de la Commission de suivi et d’encadrement « Euthyrox »
  • Un comité de suivi Levothyrox avec à l’ordre du jour « la prise en charge des maladies thyroïdiennes et effets secondaires consécutifs à la nouvelle formule »

 

Pour l’UPGCS, sa présidente

 

Annie Notelet

 

 

 ps : copie à l'AFMT et à VST 

 

Télécharger
Alerte relance Euthyrox
relance euthyrox et comité de suivi 09 1
Document Adobe Acrobat 306.6 KB

Écrire commentaire

Commentaires: 16
  • #1

    Canac Ingrid (mercredi, 09 octobre 2019 15:39)

    Bonjour
    Cela fait un mois que la pharmacie n a pas d euthirox
    Je suis révoltée

  • #2

    PALLE Elisa (mercredi, 09 octobre 2019 19:17)

    Je suis en CORSE , il a fallu que je fasse le voyage en ITALIE pour avoir mon traitement pour 1 an car ici même pas 1 boite et je vais être oblige de faire un autre voyage car j arrive a la fin de ma réserve

  • #3

    Torcheux laetitia (mercredi, 09 octobre 2019 21:49)

    Impossible d en avoir j ai déjà testée d autre médicament maos impossible de le supporter c est inadmissible de ne pouvoir vivre normalement grrrrrrr je suis révolté

  • #4

    Le Bouille (jeudi, 10 octobre 2019 01:39)

    Bonjour moi pareil impose d en trouver en France encore une fois obligé de partir a l étranger a nos frais pour un médicament qui nous est vital.Cette maladie est déjà un cauchemars merci de nous faire vivre en enfer c'est vraiment un scandale sanitaire. Le gouvernement est censé nous protéger pas nous tués .

  • #5

    Micheline clerc (jeudi, 10 octobre 2019 08:04)

    bonjour moi j'en ai eu qui viens de la Russie j'éspére que c'est le méme

  • #6

    Mari (jeudi, 10 octobre 2019 10:58)

    Moi j habite en espagne ici on a le medicament pas de probleme

  • #7

    UPGCS (jeudi, 10 octobre 2019 13:48)

    Comme indiqué dans l'article, si vous ne trouvez pas votre euthyrox, n'hésitez pas à nous envoyer un mail sur : upgcs.direction@gmail.com
    Nous contactons les pharmacies pour vous aider et certains malades ont des boïtes disponibles puisqu'ils sont passés à une alternative, nous vous mettrons en contact.

  • #8

    Spilmont Christiane (jeudi, 10 octobre 2019 18:12)

    Une nouveauté pour moi en tout cas. Nous attendons, date indéterminée....un nouveau médicament qui sera toujours eutyrox
    En provenance de la Russie. Aucun renseignement quant a son contenu..
    Merck et buzin ont bien repousse le problème..... En attendant rien , que faire, une honte...médecins et pharmaciens muets sur le sujet.

  • #9

    Upgcs (jeudi, 10 octobre 2019 18:31)

    L’euthyrox sous emballage russe est fabriqué en Allemagne et c’est le même que celui que nous achetons depuis octobre 2017 dans nos pharmacies. Seul l’emballage change.
    Mais il ne sera disponible que jusqu’à fin décembre 2019.

  • #10

    Szczur bernadette (dimanche, 13 octobre 2019 08:50)

    Depuis Septembre je n'ai plus trouver l euthirox que j'allais chercher en Belgique j'ai donc été obligé de passé à l-thyroxine jusque là je suis bien ! !
    Espérons que ??

  • #11

    Laballette Sarah (dimanche, 13 octobre 2019 16:09)

    Je fais partie des "victimes "du fait de la non délivrance de l'euthyrox après avoir subi les affres liées à la disparition de l'ancienne formule du levothirox.
    A part faire le tour des pharmacies et ENRAGER que peut-on faire ?

  • #12

    Kathe (dimanche, 13 octobre 2019 17:01)

    Ce qui m est arrivé pas de euthyrox en plus j ai 2 dosages 125 et 150 en alternance. Et pas de réapprovisionnement prévu en Bretagne cotes d armor. Je suis passée à L thyroxine. 17 ans sans problème avec levo AF. THYROIDECTOMIE TOTALE.pas le choix. Depuis nouveau levothyrox.pendant 3 mois tous les effets secondaires et maintenant impossible à stabiliser depuis �����

  • #13

    sophie59 (mercredi, 16 octobre 2019 08:07)

    ma pharmacie m'a annoncé le 7 octobre 2019 être en rupture de stock "sur le plan national" alors que mon médecin venait de me prescrire le jour même une augmentation de mon dosage d'Euthyrox suite à une analyse. Très étonnée qu'après avoir mobilisé sur l'affaire, l'AFMT et VST n'aient pas alerté sur cette nouvelle rupture.... qu'en conclure ? merci d'avoir alerté sur le sujet.

  • #14

    Kat (samedi, 02 novembre 2019 05:31)

    J ai obtenu des boite du stock russe promis par la sinistre Buzyn ,
    Stock jusqu en nov 2022

  • #15

    Catherine Mam (mardi, 05 novembre 2019 02:30)

    Bonjour, vous dites que ces boîtes russes se termineront fin décembre 2019 - moi j'en ai eu une il y a qq jours de ce mois d'octobre 2019, pour trois mois, donc l'ancienne formule avec lactose - j'ai failli mourir trois fois, en prenant depuis mars 2017 pendant 6 mois le nouveau médicament, je n'étais au courant de rien, je ne savais pas pourquoi j'étais en train de mourir, une analyse de ma Thyro que le labo ne pouvait faire rentrer dans son schéma classique, tellement anormale ! jamais vu çà de leur part - depuis sept.2017 une pharmacie allemande m'envoyait l'ancienne formule, moi je payais par Paypal sans être remboursée et j'envoyais mon ordonnance - j'étais redevenue presque bien, car il reste des séquelles de mon empoisonnement - les pharmacies russes peuvent elles nous en envoyer elles aussi par courrier ? qui peut m'aider je ne vais plus avoir de stocks ? certains disent encore aller dans d'autres pays - Italie comme la dame de Corse - qui peut me donner des adresses de pharmacies - merci - je suis complètement paniquée - Cathy

  • #16

    UPGCS (mardi, 05 novembre 2019 18:47)

    Catherine Mam,
    Pouvez vous nous contacter par mail, nous vous répondrons directement : upgcs.direction@gmail.com

    Merci