· 

SARS-Cov-2, pass sanitaire et obligation vaccinale, la position des présidents de l'UPGCS

Depuis sa création, l’UPGCS s’est engagée à défendre les droits des usagers de la santé, fussent-ils minoritaires dans leurs demandes aux autorités.

 

En 2017, dans le scandale Levothyrox, 1 million de malades ont présenté des effets importants après la mise sur le marché de la nouvelle formule du médicament, ils représentaient un tiers des utilisateurs donc une minorité aux yeux des autorités. Pourtant leur combat était justifié !

 

Le 5FU,  médicament utilisé en oncologie, a fait 200 morts par an pendant des années alors qu’il soignait favorablement une majorité de patients. Il a fallu des années là aussi, pour que cette minorité soit entendue et qu’on accepte de procéder à un simple test préalable pour détecter une anomalie qui le rendait létal pour certains.

 

En 2019, avec les docteurs Gherardi et Umlil, nous nous sommes prononcés non pas contre le vaccin Gardasil mais contre l’obligation vaccinale que Mme Buzyn voulait mettre en place autant pour les filles que les garçons alors que de nombreux pays avaient déjà retiré leur recommandation concernant ce vaccin, en raison d’un ratio Bénéfices/risques défavorable.

 

C’est dans cette ligne de conduite que les deux coprésidents de l’UPGCS se prononcent aujourd’hui en défaveur de l’obligation vaccinale et du pass sanitaire.

 

Nous insistons sur la différence entre « obligation vaccinale et pass sanitaire » et vaccin !

 

Depuis plusieurs mois, nous mettons à la disposition de nos adhérents, toutes les informations officielles et des publications scientifiques afin que chacun puisse faire un choix éclairé. Mais nous sommes farouchement engagés sur le fait qu’il doit être librement consenti et non imposé.

 

Depuis l’allocution du Président de la République, des malades affolés nous contactent : ils ont eu un avis défavorable de leurs médecins, concernant le vaccin anti-Covid. C’est le cas des enfants PIMS et de nombreux Covid longs entre autres. Cependant, le pass sanitaire ne prévoit pas ces exceptions, la généralisation de cette obligation vaccinale déguisée va les priver non seulement de libertés mais de soins, puisque dès mardi, des cabinets médicaux ont affiché ne plus accepter de patients non vaccinés.

 

Autant de discriminations intolérables, contraires

  • aux droits de l’Homme et du citoyen,
  • au traité de Nuremberg,
  • à la loi Kouchner 2002,
  • à la convention d’Oviedo signée par la France en 1997,
  • à l’arrêt Salvetti 2002,
  • à la résolution du Conseil de l’Europe 28 janvier 2021,
  • au code de déontologie médicale, article 36 !

Chaque français doit pouvoir faire un choix éclairé et librement consenti, sachant que les vaccins sont en phase 3 et que ces études ne seront finalisées qu’en 2022 et 2023.

 

Des traitements existent et rendent d’autant plus cette obligation vaccinale abusive. L’institut Pasteur vient notamment de reconnaître l’intérêt de l’Ivermectine contre l’infection Covid. L’Inde soutient, elle aussi  l’utilisation de l’ivermectine

Aux Etats-Unis, le sénateur Johnson, accompagné des professeurs McCullough, Harvey Risch ont témoigné sous serment devant la commission d’enquête au Sénat américain sur les traitements en « phase primaire » ou en médecine de ville.  Ils ont montré de nombreuses preuves que la bithérapie ou trithérapie fonctionnait, que l’on devait faire usage de l’expertise, des retours d’expériences.

 

Refuser une généralisation de la vaccination, en pleine période épidémique, n'est pas de l'incivisme : c'est au contraire du civisme ! Contrairement aux anti-vax nous sommes partisans des vaccinations(et non aux médicaments du génie-génétique)  lorsqu'elles ont répondu aux normes en vigueur (fin de la phase III) et lorsqu'aucun traitement n'est possible.

 

Ne laissons pas ce choix de l’obligation vaccinale cliver le pays. Depuis lundi, des mouvements de protestation se mettent en place. Des grèves sont prévues, 40/100 des soignants menacent de démissionner.

Le maintien du pass sanitaire et de l’obligation vaccinale va achever une économie déjà fort touchée par les mesures prises depuis un an.

 

Ensemble, exprimons-nous en faveur de choix librement consentis mais non imposés !

 

Claude Escarguel et Annie Notelet, coprésidents de l’UPGCS 

Écrire commentaire

Commentaires: 25
  • #1

    Jehel Gérard (jeudi, 15 juillet 2021)

    Merci pour ces éclaircissements très pertinent!

  • #2

    Moretti (jeudi, 15 juillet 2021 14:13)

    Merci de prendre la défense des français ce qui se passe est terrible pour la démocratie. Le plus grave est que beaucoup de français ne se rendent pas compte de ce qui est en train d'arriver

  • #3

    Alcrudo (jeudi, 15 juillet 2021 15:10)

    Merci pour les infos qui nous sont précieuses. Pour autant moi je prend euthyrox russe j'ai peur du vaccin car j'ai une maladie auto immune que soigne uniquement avec une alimentation stricte. Au moindre écart je suis malade, alors là si je mets ce produit dans mon organisme que vat il se passer si c'est le même effet que le Levothyrox ou j'ai crue être en fin de vie !! Grâce à vous nous avons un délai jusqu'en 2022 pour cette foutue pilule merci pour votre combat en souhaitant que les restrictions annonçaient pour les non vacciné ne soient pas appliquées.
    .

  • #4

    Jusmet Anne Marie (jeudi, 15 juillet 2021 15:35)

    Empoisonnée avec la nouvelle formule de levotyrox prise 15 jours malade 2 ans je n autorisé pas que l on m injecté afin de servir encore 1 fois de cobaye qu'elles alternatives juridiques à mon refus peut on poursuivre pour non assistance à personne en danger devant les refus de prise en charge pour santé

  • #5

    Lheureux Carine (jeudi, 15 juillet 2021 16:48)

    Merci encore une fois pour vos propos et votre soutien!
    Vos mots sont claires, et vos pensées explicites!

  • #6

    Maury (jeudi, 15 juillet 2021 19:06)

    Nous vous sommes reconnaissants de parler ainsi ... la vaccination doit rester un acte volontaire et NON IMPOSÉ..

  • #7

    Merras (jeudi, 15 juillet 2021 19:09)

    J’adhère totalement en usager et agent de la finction publique hospitalière.

  • #8

    Blandine Damour (jeudi, 15 juillet 2021 19:38)

    Très clair et pertinent, bravo pour ces rappels

  • #9

    galliano jean claude (jeudi, 15 juillet 2021 21:22)

    message clair et juste. Enfin du bon sens dans ce monde violent.

  • #10

    Renaud (jeudi, 15 juillet 2021 21:50)

    Salutaire pour l'humanité
    Indispensable pour le maintien de la démocratie
    Cette pensée argumentée doit être diffusée au plus grand nombre.

  • #11

    Nicole Marliac (jeudi, 15 juillet 2021 21:56)

    Intolérable d'imposer la vaccination, il faut en effet que ce soit un libre choix !

  • #12

    Sophia (jeudi, 15 juillet 2021 22:37)

    Merci de lutter pour nous. Je suis en totale adéquation avec vos propos. Pas anti vax mais contre les vaccins génétiques !! On refusait jusque là certaines aides à la procréation pour les femmes et même encore, si vous avez un trouble génétique familial l'éthique vous empêche de changer les choses alors pourquoi là, la génétique a tous les droits ? Bizarrement ils lâchent du lest en ces temps troublés pour l'aide à la procréation....�

  • #13

    Soulier (jeudi, 15 juillet 2021 23:08)

    Allergies suite vaccination de la grippe(vaccinée ds problème pendant 10ans puis allergies pendant 4 hivers progressivement +intenses:stoppées par l’arrêt du vaccin)Je ne veux absolument pas du vaccin Covid.Je suis désemparée…..mais souhaite vous soutenir.
    Merci pour vos propos.
    J’adhère.

  • #14

    Bardet Joëlle (vendredi, 16 juillet 2021)

    Un de mes enfants (adulte) a une maladie génétique qui empêche l'expression d'une protéine et entraine un retard intellectuel. J'en suis porteur sain. Je ne suis pas anti vax mais les vaccins ARN n'ont pas été testés du tout sur des personnes comme lui ; j’avais donc choisi d'attendre un vaccin à virus désactivé comme celui annoncé par Sanofi (pour décembre) et celui conçu en France (St Herblain) par Valvena que la France n'a pas aidé pour la production . Là nous sommes entraines
    dans un compte à rebours qui nous ôte toute liberté de choix et de disposer de notre corps ! Mon fils qui a un emploi protégé dans la restauration risque en être écarté

  • #15

    La joie marie-jeanne (vendredi, 16 juillet 2021 07:02)

    Merci

  • #16

    Danièle (vendredi, 16 juillet 2021 07:07)

    Bonjour. Comment trouver un médecin qui prescrive de l'ivermectine en préventif ?

  • #17

    ROUSSEL (vendredi, 16 juillet 2021 09:32)

    Merci pour vos actions
    Il est maintenant urgent d’amplifier les manifestations

  • #18

    Venet (vendredi, 16 juillet 2021 10:34)

    Bonjour,
    Atteinte du Covid en mars 2020 puis lourde inflammation sur aorte et carotide immédiatement après, sous corticoïdes au long cours, ayant déjà subi, de force, vaccin anti grippe et 2 injections pneumocoque que je refusais avant tout ça, on veut m’imposer maintenant le vaccin Covid. Mais je n’en veux pas. Je suis dans un état de santé plus que précaire, pire que cela, même. Quand on a eu une fracture du crâne, il me semble qu’il ne faut pas taper sur la tête avec un marteau quelques mois après. Or je pense qu’on va refuser de continuer à me « soigner » au chu (visites de contrôle corticothérapie, c’est tout) si je ne suis pas vaccinée. Quel odieux chantage. Je ne sais quoi faire. Comment faire, quoi leur dire ???

  • #19

    Christelle (vendredi, 16 juillet 2021 11:32)

    Je vous remercie de prendre notre défense. Je suis tellement triste qu'aujourd'hui nous en soyons arrivés là; alors que l'information est soi-disant disponible et accessible à tout un chacun. Nous avons eu la chance d'aller à l'école, de pouvoir apprendre à lire et d'avoir accès aux livres, de pouvoir développer un esprit critique, de pouvoir nous faire notre propre opinion, d'avoir le retour d'expérience de nos parents et nos grand-parents....et que faisons nous de tout cela? Notre beau pays qui n'est peut-être plus la patrie des droits de l'homme ! Ma douce France qu'es-tu devenue?

  • #20

    Lamure Véronique (vendredi, 16 juillet 2021 12:19)

    Merci! nous avons tellement besoin de vos retours d’expérience et de vos compétences.
    Comment pourriez-avoir encore plus de visibilité?

  • #21

    Anaïs (vendredi, 16 juillet 2021)

    Merci pour votre prise de position claire et précise, merci pour ces informations sanitaires et historiques et pour cette bouffée d'espoir d'un traitement

  • #22

    CRM (vendredi, 16 juillet 2021 15:44)

    Nous sommes beaucoup à invoquer toutes les lois dont vous faites part, je pense que des juristes et ceux du conseil d'etat et du conseil constitutionnel vont les évoquer également pour retoquer cette loi scélérate que macron veut faire adopter dans l'urgence, s'il est vrai qu'il défend plus la santé économiques des plus riches sur le dos du peuple, il est indéniable que d'autres femmes et hommes politiques sont d'accord avec lui, la seule solution pour résister à tout ça, des gens qui ont un sens du devoir, de la santé du peuple, du serment qu'ils ont preté en devenant médecin et de l'amour des autres, une résistance à cet état totalitaire qui se met en place juste avant les élections présidentielles de 2022 doit être plus large avec des personnes éclairées et non formatées ou peureuses, car comment avoir peur d'un virus qui ne tue que 0.05 % d'une population et qui se fixe surtout sur des personnes agées dont les défenses immunitaires avec l'age ne sont plus au top, ce qui m'inquiète c'est toute cette propagande qui fait que les français ont fermé leur cerveau et sont plus soumis que réfléchis, ça devient hallucinant et j'ai peur là pour l'avenir de notre société qui devient décadente, soumise, totalement abrutie par la moindre nouvelle sans aller chercher si elle est vraie ou pas, on faire taire les vrais médecins et on laisse les collabos parler, peuple de france, résiste et proteste il en va de ta survie

  • #23

    Chavernac (samedi, 17 juillet 2021 08:31)

    Ne pas tenir compte des situations difficiles, extrêmes, est non assistance au personnes en danger

  • #24

    Manuel (samedi, 17 juillet 2021 11:03)

    Merci pour votre prise de position !

  • #25

    Alain Schollaert (samedi, 17 juillet 2021 12:39)

    Merci et bravo pour votre position cohérente, sage et courageuse!