· 

Levothyrox - Décision du Tribunal d'Instance (civil) le 5 mars 2019

POUR RAPPEL :

 

Le lundi 3 décembre, a eu lieu l'une des plus grosses actions portées cette année par les victimes de la Nouvelle Formule Levothyrox. Ils ont été 4113 plaignants défendus par Maître Christophe Leguevaques au Tribunal civil de Lyon. 

 

Dans cette procédure, les plaignants demandaient :

  • l'indemnisation sur les seuls dommages non-corporels, c'est à dire qu'ils attaquent Merck Sérono et Merck Santé dans le défaut de respect de leur obligation d'information,
  • dans leur absence de respect du devoir de vigilance à l'égard de personnes qui ne disposaient entre mars 2017 et octobre 2017 d'autres alternatives pour faire face aux effets secondaires générés par la Nouvelle Formule.

(Il vous est possible de relire à ce sujet notre article)

 

Quelles réponses le Tribunal va -t-il leur apporter ?

C'est donc une journée primordiale pour les victimes de ce scandale et pour tous ceux qui refusent que leur santé se joue sur décisions aléatoires et plus que contestables des laboratoires et de l'ANSM, derrière laquelle se retranche Merck quant à la responsabilité de la décision prise dans le cadre de le changement de formule.

 

Informées par Maître Leguevaques, les deux associations Vivre Sans Thyroïde et Union Prévention et Gestion des Crises Sanitaires seront à ses côtés pour prendre acte des délibérés, les analyser, décider des suites à donner et les communiquer à la presse et aux victimes.

 

Rendez-vous donc le 5 mars !

Christophe Leguevaques - Avocat - Levothyrox
Décision tribunal d'instance au civil affaire Levothyrox

La salle de réunion obtenue ne peut contenir que 100 personnes, il est prudent d'être sur les lieux assez tôt.

Petit rappel de l'argumentation de Maître Leguevaques

L'argumentation de Maître Leguevaques :

 

  1. Le Lévothyrox est une spécialité à marge thérapeutique étroite
  2. Merck était en position de monopole en France et les causes du changement de formule ne semblent pas justifiées par des raisons médicales
  3. Merck a tenté de minimiser la réalité et l'importance de la crise
  4. Il existe de nombreuses critiques scientifiques sérieuses et argumentées sur ce changement de formule
  5. Merck entretient des relations d'intérêt et d'influence avec de nombreux acteurs du dossier
  6. Il existe un défaut d'information majeur et inacceptable
  7. Le comportement de Merck durant l'été 2017 a été critiquable et a contribué à aggraver la crise